Contes norvégiens interdits

cpn.png

Il est courant de penser que les contes populaires sont des histoires pour enfants, sans tenir compte du fait qu'autrefois, ils étaient racontés dans la famille ou le quartier, et qu'ils contenaient beaucoup d'allusions érotiques que les enfants ne comprenaient pas, mais que les adultes comprenaient. Ils devaient intéresser et divertir tous les âges. Ces versions n'ont pas survécu car les compilateurs appartenaient souvent à l'Église (comme  c'est le cas de JØrgen Moe) et ils ont affiné les histoires de ces nuances, les transformant en histoires didactiques ou moralisatrices, adaptées aux garçons et aux filles. Mais parfois l'inattendu se produisait et les versions érotiques étaient conservées dans des archives privées. C'est le cas de l'anthologie que nous proposons dans ce livre : 50 histoires qui n'apparaissent pas dans les éditions norvégiennes des histoires ni dans le Runeberg Project, d'où nous avons traduit les 110 histoires qui composent notre précédente publication : Norwegian Tales ( 2016). Des histoires cachées, interdites, dans les transcriptions desquelles figure l'avertissement suivant dans les marges : "Bien entendu, elles ne doivent jamais être imprimées." Et bien les voici, imprimés et illustrés par Mortimer.

Écoutez une histoire ici :

Contes recueillis par Asbjornsen,  Moé  &  Nauthelle

Illustré par Mortimer

Préface de Mariano González Campo

Collection : Contes  Anciens

Taille : 24  x 17cm

Pages : 136 

Reliure : Carton

(50 histoires et 45 illustrations n/b)

ISBN : 978.84.949242.0.0

  (Prix HT 20,67 €)

PVC 21,50 € 

PRESSE

 

merveilleuse critique

Dans El Gambitero, vous pouvez lire une critique très spéciale détaillant la présentation du livre à la librairie Nemo d'Albacete, l'auteur et l'illustrateur sont interviewés et il vous dit beaucoup de choses sur ce livre très spécial.  

Article dans elDiario.es (Castilla la Mancha)

A travers les mots et la vision personnelle de l'illustrateur du livre (Mortimer) le lecteur intéressé pourra mieux comprendre la nature protéiforme et l'idiosyncrasie particulière de ce livre.  et, pourquoi pas, ce qui est nécessaire pour ce type de publication.  

le long des chemins de  la  terre orale, le blog de Pep Bruno

Avec sa finesse habituelle, et en bon connaisseur de ce type de tradition, Pep Bruno  revoir notre livre  Blog.

cropped-Sin-título-1-1.png
Unknown-2.png
tierra20.jpg
foto2.jpg

 

mortimer

Juan Antonio Martínez Sarrión, alias Mortimer (Albacete, 1973) cumule actuellement le métier de libraire et éditeur chez Nemo avec celui de dessinateur et illustrateur. Diplômé en sciences de l'information, il a travaillé à la télévision et a fait du marketing et de la publicité. Il y a quelques années, il a commencé à faire des vignettes humoristiques pour quelques agences de dessins animés, l'Allemand Toonpool et un autre Anglais, Cartonstock, un métier qu'il a combiné avec d'autres travaux d'illustration occasionnels. En 2013, il publie quelques albums de bandes dessinées aux éditions Dibbuks, El fin del mundo et Futuro imperfecto . Par la suite, il réalise plusieurs expositions ( Mortimeriadas, La Mancha en Negro, Iberia Pagana et Tótem ) et en 2013 il auto-édite La Mancha en Negro , un livre de paysages Manchego réalisés à l'encre.  Il a collaboré durant ces années avec diverses publications telles que Mongolie, Cthulhu, Mandanga, etc. Et en 2016, il a publié une série régulière dans le magazine El Jueves, Ciudadano de Primary. En 2018, il a édité et étiqueté en espagnol le livre de l'artiste nord-américaine Alicia Bay Laurel Living on Earth.