Je suis seul 

Portada_EstoySolo.jpg

Un homme vit en cavale, caché. Un groupe djihadiste a pris le pouvoir et le protagoniste de cette histoire passionnante est contraint de se réfugier dans la maison de la femme qu'il aimait. Plongé dans son enfermement, il s'abandonne à ses pensées pour être piégé dans une spirale de peur, d'incertitude et de remords dont il n'est consolé que par le dialogue imaginaire qu'il noue avec Nacereddine, son ancêtre. Je suis seul nous emmène dans une ville située à la frontière avec le Sahara mauritanien, accompagné d'un personnage cosmopolite qui a touché le ciel de ses mains grâce à l'opportunisme et à la corruption, et qui a été plongé en enfer lorsque la chance a tourné. Son monologue l'amène à s'interroger sur les dérives d'un pays déchiré par le terrorisme djihadiste et par la misère économique et intellectuelle, dans lequel le colonialisme continue de projeter son ombre indélébile. La tension entre tradition et modernité traverse ce livre de Beyrouk, jamais traduit en espagnol.

Lors de la promotion du livre, une présentation a été faite à partir des réseaux sociaux de Casa Árabe et Casa Africa, à laquelle ont participé l'auteur Beyrouk, le traducteur Alejandro de los Santos et le journaliste José Naranjo. Nous vous laissons son enregistrement afin que vous puissiez profiter de cette conversation. 

Écrit par Mbarek Ould Beyrouk

Traduction d'Alexandre des Saints

Photo de couverture par Massimo Zecchini

Collection : Livres Baobab

Taille : 14,50 x 21,50 cm 

Pages : 110 

Reliure : rustique à rabats

ISBN : 978.84.123027.1.4

 

PVC 16,50 €  (prix sans TVA 15,87 €)

Club de lecture jeunesse du lycée  ​

Nous croyons qu'il est très important que nos jeunes aient la perspective la plus large et la plus diversifiée possible, c'est pourquoi nous avons conçu un club de lecture pour rapprocher la littérature contemporaine du continent africain de leurs salles de classe.  

Durant l'année académique 2021/2022  nous travaillerons avec l'œuvre Je suis seul de Beyrouk. Pour plus d'informations, vous pouvez écrire à info@librosdelasmalascompanias.com ou +34 676842285.  

Beyrouk_DR-scaled.jpg

Mbarek Ould Beyrouk

 

Il est né en 1957, à Atar, en Mauritanie. Après avoir travaillé comme journaliste pendant de nombreuses années, il a fondé le premier journal indépendant de son pays en 1988, présidé la première association de presse indépendante et milité pour la liberté de la presse et d'opinion.  

Il a publié six romans et un recueil de nouvelles : 

Et le ciel a oublié de pleuvoir (Dapper, 2006, Prix Roman maghrébin francophone, en 2007), Nouvelles du désert (Présence Africaine, en 2009) et avec les éditions Elyzad, Le Griot de l'émir  (2013), Le Tambour des larmes (Prix Ahmadou-Kourouma en 2015 et Prix Roman métis des lycéens en 2016) et Je suis seul (Prix Ahmed-Baba de littérature africaine en 2018 et finaliste du Prix des Cinq Continents en 2019) . En 2021 il publie deux nouveaux romans Rien ne me parle  et Parias .

 

Je suis seul  C'est son premier roman traduit en espagnol.

Divers médias du monde entier ont fait écho à ses œuvres, nous vous laissons ici une interview d'El País.