Les contes du hérisson

Et autres contes des femmes du Sahara

Une partie de la population sahraouie a séjourné longtemps dans les camps de réfugiés qu'ils ont construits dans le désert après leur exode. Les familles se sont séparées et les histoires ont disparu des nuits où ce qui a été recueilli avant l'incendie était la mémoire de ceux qui n'étaient pas là. Les empreintes que les histoires ont tracées ont été effacées par le sable du désert du Sahara.

40 ans ont passé et les femmes de moins de cet âge ne connaissent plus les histoires traditionnelles, ces histoires qui disaient que prendre soin de l'autre est la seule force qui nous permet de survivre dans un monde hostile, que l'amour de la famille est le plus grand trésor que l'on puisse que la ténacité et l'intelligence sont plus puissantes que la force...

C'est pourquoi nous avons recueilli les histoires presque oubliées de la bouche des vieilles femmes sahraouies pour que les femmes et les filles d'aujourd'hui sachent d'où elles viennent et sachent où elles vont.

Ceci est un exemple de  les archives sonores des histoires qu'Ana Cristina Herreros a recueillies auprès des femmes des camps sahraouis de Dajla, Bojador et Smara  qu'il a visité en octobre 2016.

El erizo y el lobo - Selma Omar
00:00 / 00:00

Écrit par Ana C. Herreros

Illustré par Daniel Tornero

Collection : Série noire

Taille : 29  x22  cm

Pages : 90 

Reliure : Carton

(31 histoires et 41 illustrations)

ISBN : 978.84.945888.3.9

  (Prix HT 21,65 €)

PVC 22,50 € 

Projets au Sahara

Libros de las Malas Compañías considère que le peuple sahraoui est un auteur de plus de ce livre, donc le pourcentage de la redevance correspondante pour les droits d'auteur ira au projet culturel qu'il décidera. 

En ce moment nous hésitons entre deux projets qui nous ont été proposés, lequel est le plus nécessaire à réaliser, et pendant que nous avons emmené des livres aux bibliothèques Bubisher.  

Notre voyage au Sahara

Dans le  été  à partir de 2016  Ana Cristina Herreros et Daniel Tornero se sont rendus au  Camp de réfugiés de Tindouf où les gens  Les Sahraouis attendent que leurs terres leur soient rendues. Pendant qu'Ana recueillait les histoires des femmes, Daniel organisait des ateliers d'illustration avec les garçons et les filles dans les bibliothèques Boubisher.